Les 13 identités de XIII

Un inconnu est découvert gisant sur une plage. A son réveil, il ne se souvient plus de rien… Ainsi commence le plus grand suspense de la BD. Entre scènes d’actions mythiques et rebondissements, XIII recherche son identité… Au fil des 19 tomes que compte la première saison de la série, l’amnésique le plus célèbre de la bande dessinée endossera 13 identités au total… les voici :

XIII-plage

ALAN SMITH
Alan était le fils unique de Abe et Sally Smith. Il est mort dans la sale guerre, au Vietnam. Le couple va donner sa chambre et son nom à XIII, après l’avoir sauvé des rochers de Peacock Bay. Quand il aura retrouvé ses forces, grâce aux bons soins de Martha, une femme médecin radiée pour alcoolisme, il ne se reconnaîtra pas en cet inconnu. Martha lui avouera que Abe et Sally ont reporté leur affection frustrée sur lui et qu’il n’est pas Alan Smith. Avant même d’avoir le temps de comprendre ce qui lui arrive, il est pris pour cible par deux tueurs professionnels. XIII échappe de justesse à la mort, mais ses parents adoptifs, Abe et Sally, sont assassinés dans leur sommeil. Dans la bagarre avec les tueurs, il met la main sur une clé et sur une photo développée à Eastown – une grande ville située à 600 kilomètres de Peacock Bay – où il pose aux côtés d’une splendide jeune femme. Sa femme ? Sa soeur ? Une amie ? Il ne s’en souvient pas. À Eastown, il va réussir à mettre un nom sur la fille de la photo : il s’agit de Kim Rowland, la veuve du capitaine Steve Rowland. Le seul problème, c’est qu’elle a disparu, elle aussi…
Apparitions : tomes 1 et 2

JAKE SHELTON
XIII mène l’enquête sur son passé à Eastown. Au service des personnes disparues de l’administration municipale, il perce à jour l’identité de Kim Rowland. La clé prise sur le cadavre de l’un des deux tueurs de Peacock Bay ouvre la porte de la maison de la jeune femme dans la 17e Rue. Mais XIII arrive trop tard. Les pièces ont été fouillées de fond en comble. Au dos d’un cadre brisé, la clé d’un coffre-fort de la National Trust Bank a pourtant échappé aux visiteurs. Un message l’accompagne, adressé à un certain Jake : « Je dois filer car la Mangouste a retrouvé ma trace. Je t’attendrai là où va l’Indien. Kim.» Sans avoir le temps de comprendre, XIII est surpris et menotté par le lieutenant Hemmings. Le policier véreux reconnaît en XIII un meurtrier soupçonné d’avoir participé à l’opération Soleil Noir : Jake Shelton, dont le nom figure dans un dossier ultrasecret ! Rattrapé par ce passé trouble, XIII joue son va-tout. Il entraîne Hemmings dans la salle des coffres de la National Trust. Une valise piégée lui permet de fuir, mais pas pour longtemps. Il est capturé par le colonel Amos, responsable de l’enquête sur l’assassinat de William Sheridan, le 42e président des États-Unis. Amos lui révèle qu’il est le meurtrier le plus recherché de la planète, l’homme qui a abattu le Président le jour du Soleil Noir ! XIII comprend que Jake Shelton n’était qu’un nom d’emprunt. Il se fond dans la nature et échappe de justesse à la Mangouste, le plus redoutable des tueurs à gages, mais ce n’est que partie remise…
Apparitions : tome 1

STEVE ROWLAND
Sur la piste de Kim, XIII se rend à la base militaire de Hualpai où le mari de la jeune femme, Steve Rowland, travaillait. Formé par le général Carrington, Rowland appartenait à la section d’assaut des SPADS. Son hélicoptère a explosé en plein vol deux ans plus tôt. Le major Calhoun est toutefois saisi de la ressemblance entre XIII et Steve Rowland. Il prévient le général Carrington et le lieutenant Jones de cette coïncidence troublante. Carrington identifie formellement XIII comme étant Steve Rowland en comparant ses empreintes digitales avec celles contenues dans le dossier du capitaine. Jones est chargée de le ramener chez lui, dans une riche famille de propriétaires terriens de Southburg. Son père présumé, Jeremie Rowland, vient de se remarier avec une croqueuse d’hommes, Felicity. Entre-temps, le colonel Amos lui fixe un rendez-vous secret. Il explique à XIII comment il a été manipulé afin de lui faire porter le chapeau de l’assassinat du président des États-Unis. Amos est persuadé que Kim en sait plus sur le jour du Soleil Noir. XIII localise Kim là où va l’Indien,
dans un chalet de Kellownee Lake. Elle affirme qu’il n’est pas Steve Rowland mais bien Jake Shelton, avant de disparaître. Felicity profite de la situation pour s’emparer des terres de la famille Rowland. Retorse, elle fait accuser XIII du double meurtre de Matt et Jeremie Rowland.
Condamné à perpétuité, il est interné dans l’asile pénitentiaire de haute surveillance de Plain Rock.
Apparitions : tomes 2, 3 et 4

ROSS TANNER
En prison, XIII porte le matricule HS 73 6. Le docteur Johanson jure de lui faire pleurer toutes les larmes de l’enfer avec ses électrochocs, avant de découvrir sur son visage les cicatrices d’une opération de chirurgie esthétique au laser. Les empreintes digitales figurant dans le dossier de Steve Rowland ont été falsifiées. Le capitaine serait donc bien mort dans un accident d’hélicoptère, mais on a donné son visage au tueur chargé d’abattre le Président Sheridan. Le colonel Amos est convaincu qu’il retrouvera la véritable identité de XIII en épluchant les fichiers secrets des centres d’entraînement spéciaux de l’armée. Il tombe en arrêt devant le dossier de Ross Tanner, un superbaroudeur d’origine balte. Jones fait évader XIII du pénitencier de Plain Rock et le conduit chez le général Carrington. Ross Tanner devient sa nouvelle identité provisoire. Pour se faire oublier de la Mangouste, il part au San Miguel s’entraîner avec les SPADS. Par une nuit d’été tropicale, une bombe rousse, le sergent Betty Barnowsky, lui confie sur l’oreiller que Steve Rowland n’est pas mort dans l’accident d’hélicoptère. Elle l’a revu bien vivant un an plus tard dans un bar d’Eastown ! Rowland, dissimulé sous le nom de Jake Shelton, n’était qu’un pion dans la conspiration contre le président des États-Unis. Il sera liquidé au lendemain de l’assassinat de Sheridan. Ensuite, Carrington tentera de faire croire aux conspirateurs que Rowland n’est pas mort en utilisant la chirurgie esthétique pour donner son visage à Jason Fly. Mais Jason prendra une balle de la Mangouste en pleine tête à Peacock Bay…
Apparitions : tomes 3 et 4

JED OLSEN
XIII est toujours recherché pour le meurtre à main armée commis sous le nom de Steve Rowland. Il réussit à s’introduire dans la base SSH1 en prenant l’identité de l’attaché financier Jed Olsen. Cette couverture l’autorise à accompagner en toute discrétion le sénateur Wally Sheridan et le colonel Amos, venus contrôler le bon déroulement de l’opération Rouge Total. Les membres de la conspiration des XX entendent profiter de ces manoeuvres militaires pour organiser un putsch et instaurer un gouvernement d’extrême droite aux États-Unis. Démasqué par le colonel Mac Call, de l’unités des SPADS, XIII parvient in extremis à déjouer le complot. Il plante une dague dans le coeur de Mac Call, tandis que Calvin Wax, numéro II de la conspiration, se suicide pour éviter que quiconque puisse remonter jusqu’au numéro I. Le général Standwell, numéro III de la conjuration, arrêté lui aussi, est retrouvé pendu dans sa cellule un peu plus tard. Après cette tentative de coup d’État avortée, le sénateur Wally Sheridan sera élu 44e président de la nation la plus riche du monde. Le rôle de Jed Olsen aura été déterminant dans cette carrière météorique.
Apparitions : Tome 5

JASON FLY
C’est au Colorado, dans la petite ville de Greenfalls, là où le père de Jason Fly a péri dans l’incendie de sa maison, que XIII espère recoller les pièces du puzzle de ses origines. Il se croit à l’abri sous le faux nom de John Fleming, mais il en faut plus pour décourager la Mangouste… Greenfalls devient rapidement le théâtre d’une impitoyable chasse à l’homme. Entre deux coups de feu, John Fleming avoue à Judith, la bouillante pharmacienne de la ville, qu’il n’est pas écrivain et qu’il est le fils du journaliste Jonathan Fly. Sous une marche d’escalier, Jason retrouve un dossier caché par Zeke Hattaway, l’ancien patron du Mountain News, la gazette locale où travaillait Jonathan Fly. Il contient le récit de l’exécution de ce dernier par le Ku Klux Klan. Après l’enterrement, Jason a été envoyé à l’orphelinat de St Andrews, à Denver. Sa mère, Margareth Mullway, était morte à sa naissance, onze ans plus tôt. Seul au monde, Jason étudia à l’université de Boulder, avant de disparaître pendant six ans puis de ressusciter dans la peau de Steve Rowland au bout d’une série d’opérations de chirurgie esthétique. Pour s’assurer que personne ne retrouve jamais sa trace, le général Carrington fera accréditer la thèse d’une mort accidentelle de Jason Fly.
Apparitions : tomes 4, 5, 6 et 7

HUGH MITCHELL
Le président Wally Sheridan veut faire de Jason Mac Lane, alias XIII, son homme « de toute confiance.» Sa première mission sera d’identifier le numéro I de la conspiration, toujours dans la nature. Mais XIII commence à avoir des soupçons sur l’implication éventuelle de Wally Sheridan dans le complot contre les États-Unis. Il se fait admettre pour un check-up à l’hôpital de Southburg, où Sheridan a été soigné après l’opération Rouge Total. Pendant la nuit, il force la porte du bureau du médecin-chef Levinson pour consulter le dossier médical du Président, sans savoir qu’une infirmière recrutée par la Mangouste l’a repéré. La belle sait que Hugh Mitchell n’est autre que Jason Mac Lane et cache un calibre 38 sous sa blouse. Elle n’a d’ailleurs jamais été infirmière : Irina Svetlanova est une tueuse fatale formée par le KGB avant la chute du rideau de fer. Jason va s’en tirer de justesse en lui enfonçant un morceau de verre dans l’oeil droit. Avant son irruption dans le bureau, il avait eu le temps d’apprendre que Wally Sheridan s’était fait greffer un morceau de peau sur la clavicule gauche… Jason repart convaincu que le Président a profité de son hospitalisation pour effacer un tatouage compromettant, peut-être celui du numéro I…
Apparitions : tome 8

KARL MEREDITH
Le señor Mac Lane savoure un repos mérité avec le major Jones dans la bananeraie de son ami Armand de Préseau, au San Miguel. Mais un coup de téléphone du Padre Jacinto le rappelle aux dures réalités de la vie. Le prêtre révolutionnaire lui apprend qu’avant de perdre la mémoire, Mac Lane était marié à Maria Isabel de Los Santos, la fille de l’ex-président du Costa Verde. Entre-temps, six ans ont passé. La demoiselle a été condamnée à mort et emprisonnée à la forteresse de Roca Negra. Jacinto demande à XIII de la sortir de là en se faisant passer pour Karl Meredith, un expert en armes chimiques qu’il vient de mettre définitivement hors d’état de nuire. Karl Meredith prend le premier avion à destination du Costa Verde. Il est enlevé par la guérilla dans les jardins du palais présidentiel du général Ortiz, le petit despote du pays. Jorge de Los Santos, le frère de Maria Isabel, a un plan pour Karl Meredith : s’emparer de Felicity, la maîtresse d’Ortiz, puis échanger sa vie contre celle de Maria Isabel. Le problème, c’est qu’avant, Felicity était l’épouse de Jeremie Rowland. Sous les
cheveux blonds et la petite moustache de Karl Meredith, elle reconnaît au premier coup d’oeil Steve Rowland, Jason Mac Lane et XIII. Karl Meredith est brûlé et XIII échoue dans les geôles de Roca Negra…
Apparitions : tome 9

KELLY BRIAN
Icône de la rébellion santosiste du Costa Verde, le personnage d’El Cascador est un martyr révolutionnaire. Derrière cette figure emblématique se cache l’Irlandais Kelly Brian, un membre de l’IRA, l’Armée républicaine irlandaise, formé à l’école de guérilla de la sierra Maestria à Cuba. C’est là qu’il a rencontré Jorge et Maria Isabel de Los Santos, les enfants du président du Costa Verde renversé par le général Ortiz, avec l’appui de la CIA. El Cascador prendra une part active dans l’insurrection santosiste. Il épousera Maria Isabel dans la jungle, avant d’être trahi et capturé par les hommes du général Ortiz. Le colonel Peralta diffusera les images de son cadavre dans le monde entier. En réalité, Peralta a livré El Cascador à l’amiral Heideger contre un million de dollars. Quand il reviendra au Costa Verde, tatoué d’un numéro XIII et le visage refait, Maria reconnaîtra immédiatement l’étreinte de son Cascador, venu la libérer de sa prison de Roca Negra avec l’aide du major Jones et de Padre Jacinto. Au terme d’un procès retentissant, Jorge de Los Santos sera désigné comme le traître responsable de la chute du Cascador. Sean Mullway, un trafiquant d’armes, viendra témoigner de l’existence d’un pacte secret entre Jorge et la Minerco : Le géant minier américain avait reçu de Jorge la promesse d’obtenir les droits d’exploitation exclusifs des gisements de germanium dès que la révolution aurait triomphé de la dictature au Costa Verde.
Apparitions : tomes 9,10,11 et 16

JASON MULLWAY
Lors de leur première rencontre, Sean Mullway déclare qu’il est le père biologique de XIII. Il lui raconte l’histoire de leur famille, sa fuite vers le Costa Verde et la mort de sa femme. Le vrai nom de XIII serait donc Jason Mullway. Jonathan Mac Lane n’était qu’un cousin éloigné, auquel Sean avait confié son enfant quand il était recherché à tort pour le meurtre de sa femme. XIII choisit cependant de ne pas se faire appeler Mullway par respect et reconnaissance envers celui qui l’a recueilli et élevé à Greenfalls : Jonathan Mac Lane. Sean Mullway confessera un peu plus tard avoir menti sur une partie de l’histoire. Son fils Jason serait mort dans les Rocheuses au cours d’une ascension avec son ami Kelly Brian. Son corps n’a jamais été retrouvé. Affolé, Kelly Brian s’est enfui à Cuba pour éviter des ennuis avec la police. Bien plus tard, après avoir changé de visage et perdu la mémoire, Kelly Brian a retrouvé Sean Mullway au Costa Verde. Ce dernier a voulu l’aimer comme son propre fils et s’est présenté à lui comme étant son père. L’instinct ne l’avait pas trompé : il apprendra finalement que c’est Kelly Brian qui a perdu la vie dans les Rocheuses et que XIII est bien Jason, son fils.
Apparitions : tome 11

REGINALD WESSON
Quand le colonel Amos charge XIII de capturer la Mangouste pour faire témoigner le tueur au procès télévisé du Président Wally Sheridan, il lui donne un faux passeport au nom de Reginald Wesson. La Mangouste tente de se faire oublier à Rum Cay, une petite île touristique des Bahamas : la planque idéale, proche des côtés américaines mais située hors du territoire des États-Unis. Sa villa est isolée sur un promontoire en pleine mer. Il vit entouré de tueurs armés jusqu’aux dents et d’un serpent-minute : Irina Svetlanova. Au terme d’un sanglant corps-à-corps, la meurtrière devra cependant laisser filer Reginald Wesson avec la Mangouste. Au milieu du procès, Wally Sheridan n’hésitera pas à abattre la Mangouste dans le vain espoir de sauver sa peau. Mais le tueur trouvera la force de confirmer les accusations portées contre le Président avant de mourir en direct à la télévision. Hélas pour XIII, la raison d’État étouffera l’affaire. Il sera accusé d’avoir participé à l’enlèvement et à l’assassinat de Wally Sheridan au cours d’un procès classé « secret défense ». Pas rancunière, Irina Svetlanova viendra letirer de ce mauvais pas pour se réserver le droit de l’exécuter elle-même, le jour venu…
Apparitions : Tome 12

SEAMUS O’NEIL
Jessica Martin a fait toute la lumière sur le passé de XIII. Dans son livre The Kelly Brian Story, elle explique comment Seamus O’Neil, un Irlandais du nord, a été élevé par son oncle, membre de l’IRA et a ensuite lui-même rejoint l’organisation terroriste avant de se faire arrêter pour meurtre. Au cours de son procès, il s’évade du tribunal et se réfugie aux États-Unis où il se fait passer pour un certain Padraig Griffith. Il change son nom en Kelly Brian quand il entre à l’université de Boulder, dans le Colorado. C’est là qu’il sympathise avec Jason Fly, le futur XIII. Les deux étudiants deviennent très proches. Durant la dernière année universitaire de Jason et Kelly, Frank Giordino, le directeur des opérations de la CIA, envoie l’agent Jessica Martin les surveiller. Quelque temps plus tard, Kelly reçoit l’ordre de son oncle de tuer Jason et de partir à Cuba récupérer des armes destinées à l’IRA. Incapable d’abattre son ami de sang-froid, il préfère tout lui avouer pendant une randonnée en montagne. Furieux, l’oncle tire lui-même sur Jason, mais Kelly se jette sur le revolver et prend la balle en pleine poitrine. Jessica Martin intervient, supprime l’oncle de Kelly et livre Jason à la CIA. Frank Giordino le contraint à infiltrer un camp d’entraînement de l’IRA sous l’identité de Kelly Brian, avec la mission de communiquer l’emplacement du camp, ainsi que la nationalité et l’identité des participants. C’est là, dans la Sierra Maestra, qu’il fera la connaissance de Maria Isabel de Los Santos. Jason s’exilera au Costa Verde pour participer à la révolution sous le pseudonyme d’El Cascador : une légende est née.
Apparitions : tomes 14, 15 et 18

identites-XIII-frise