Don Vitale Castellana

sexe : masculin
couleur des yeux : noir
couleur des cheveux : poivre et sel

Né à Corleone (Sicile) au milieu du siècle dernier, son histoire se confond avec celle de « l’Onorata Società », ainsi qu’on appelait la Mafia dans la grande île méditerranéenne. « Uomo qualificato » (membre influent) d’un des principaux « cosche » (familles) de son pays, il débarque à New York en 1890 avec la première vague d’immigrés siciliens. Non pas en tant que pauvre paysan sans le sou, mais chargé, avec quelques autres futurs « padrone », d’implanter la Mafia dans le Nouveau Monde.
Castellana recrute ses « caporegime » (lieutenants) et ses « soldati » (hommes de main) parmi ses compatriotes et a vite fait de mettre sur pied une organisation qui, sous le nom de « Mano Nera » la Main Noire), devient la première « succursale » de l’Onorata Società aux Etats-Unis. Faisant la « cosca » (l’alliance) avec ses confrères de New York, il s’adjuge le district de Brooklyn et étend bientôt ses activités de racket au contrôle des jeux et de la prostitution.
C’est dans le cadre de ces saines activités qu’il vient offrir la qualité de « uomo rispettato » (homme protégé) à Henry « Daddy » O’Keefe, propriétaire d’une chaîne de quincailleries prospères, en échange d’une lourde commission sur son chiffre d’affaires. Devant le refus d’O’Keefe et après plusieurs tentatives d’intimidations, il fait incendier l’appartement du quincailler qui y périt dans les flammes avec son épouse et un de ses petits-enfants. Quelques jours plus tard, don Vitale est assassiné dans son restaurant favori par les trois gendres d’O’Keefe, avec les conséquences que l’on sait.

L'individu a été aperçu dans les albums suivants :

XIIINEW_11_HiResFiles