Giambatista Giordino

sexe : masculin
couleur des yeux : noir
couleur des cheveux : noir

Plus jeune frère de don Pasquale, de vingt-ans son cadet, il fait ses premières armes dans la « famille » comme encaisseur, effectuant la tournée des commerçants rackettés pour récolter les « taxes » exigées par son « padrone ». C’est ainsi qu’il fait la connaissance de Deborah Callahan, qui aide sa mère et ses tantes dans les « Daddy’s Stores », et en tombe bientôt amoureux.
Lorsque l’entreprise des sœurs O’Keefe sera menacée de banqueroute par la crise consécutive au krach de 1929, don Pasquale offrira de la renflouer en échange de la main de Deborah pour son petit frère.
Placé par son aîné à la tête de nombreuses sociétés rachetées par « la famille », s’abstenant de se mêler directement de toute activité répréhensible, Giambatista installe son épouse dans une luxueuse résidence de Long Island et entreprend de tisser un impressionnant réseau de relations à tous les niveaux du pouvoir tant gouvernemental qu’économique. Relations qui seront grandement facilitées par la collaboration active de la Mafia avec les stratèges du département de la Défense pour préparer le débarquement en Sicile pendant la Deuxième Guerre Mondiale.
Profitant du boom de l’après-guerre, Giambatista multiplie ses entreprises et développe ses contacts, sans jamais perdre de vue les intérêts de la « famille » Giordino. C’est vers cette époque qu’il aurait noué de fructueuses relations avec Henry Sheridan, père du président récemment disparu, les deux s’apportant mutuellement leur soutien et leur influence pour l’obtention d’importants contrats ;
Devenu extrêmement riche, Giambatista Giordino meurt à 82 ans an glissant sur le carrelage de sa salle d’eau et en se fracassant le crâne sur le rebord de son jacuzzi.

L'individu a été aperçu dans les albums suivants :

xiii-mystery-tome8
XIIINEW_11_HiResFiles