Henry S. Sheridan

sexe : masculin
couleur des yeux : bleu
couleur des cheveux : blanc

Le fondateur du clan, surnommé « le vieux lion ». Immigrés de la deuxième génération, ses parents étaient originaires de Liverpool (Angleterre). Troisième d’une famille de cinq enfants, le jeune Henry perd sa mère à dix ans. Après la mort de son épouse, son père s’installe à Dover (Delaware) avec sa famille, où il exerce la profession de représentant en produits pharmaceutiques.
Doté d’un sens aigu des affaires, Henry Sheridan quitte l’école à dix-sept ans et se lance dans la spéculation immobilière en association avec un banquier local.
A vingt-cinq ans, il a gagné son premier million de dollars et épouse une ancienne camarade de classe, Irène Luccini, qui vient d’être élue miss Delaware.
Après s’être séparé de son associé, il crée sa propre entreprise de construction et de travaux publics et participe avec succès à d’ambitieux projets tels que le pont à trois voies d’Albany, le complexe Sheraton à Pittsburgh ou le musée Guggenheim à New York. Notons également, vers la fin de sa carrière sa contribution à la résurrection d’Atlantic City où il construit trois casinos et cinq hôtels de grand luxe pour le Consortium des Jeux du New Jersey.
Son épouse lui donne deux fils, William et Walter, qu’il pousse dès leur plus jeune âge dans la politique et qui deviendront chacun, fait unique dans l’Histoire, président des Etats-Unis.
On a toujours prétendu que Henry Sheridan avait noué des liens privilégiés avec la Mafia, notamment avec la famille Giordino (dossier 9), ce qui l’aurait considérablement aidé tant dans ses affaires que dans l’aboutissement de la carrière de ses fils. Mais rien de probant n’a jamais pu être établi sur ce point.
Milliardaire en dollars, le « vieux lion » a passé les dernières années de sa vie dans son lit, atteint de troubles cardiaques graves. Il est mort à l’âge de 78 ans d’une thrombose cérébrale.

L'individu a été aperçu dans les albums suivants :

XIIINEW_04_HiResFiles