Padre Jacinto

sexe : masculin
couleur des yeux : marron
couleur des cheveux : brun

De son vrai nom Alfonso Ferrer, le padre Jacinto, surnommé « le padre loco » (le prêtre fou), était le curé d’un modeste village de pêcheurs de la côte sud du Costa Verde jusqu’à l’instauration de la dictature du général Ortiz. Ulcéré par les exactions dont ses paroissiens sont victimes, il prend la tête d’une révolte populaire férocement réprimée par les troupes du colonel Peralta. Il s’allie alors à Jorge et Maria de los Santos, revenus de Cuba, leur apportant l’inestimable soutien de la paysannerie costaverdienne.
Homme fruste et souvent brutal, grand amateur de cigares et d’aguardiente, voire de chair fraîche à l’occasion, le padre Jacinto est aussitôt excommunié par le Vatican à l’instigation de l’évêque de Puerto Pilar, Monseigneur Gallegos. Ce dont le « padre loco » se soucie comme d’un grain de chapelet, justifiant ses actes par la mission de justice qu’il s’est donnée et proclamant sa foi immanente dans la clairvoyance du Seigneur. C’est en toute bonne foi que, ayant été averti par Jorge de la réapparition possible du Cascador, il est allé trouver XIII au San Miguel pour l’inciter à se rendre au Costa Verde.
Homme d’action et de grand courage physique, il se joint à XIII pour tenter de barrer la route à l’armée de Peralta après la prise de Puerto Pilar et trouve la mort dans l’attaque du pont du Rio Marana.

L'individu a été aperçu dans les albums suivants :

XIIINEW_09_HiResFiles
XIIINEW_10_HiResFiles
XIIINEW_11_HiResFiles