Walter « Wally » Sheridan

sexe : masculin
couleur des yeux : bleu
couleur des cheveux : blond

Frère de William, de douze ans son cadet. Comme son aîné, il fait ses études au Boston College, puis à Harvard en faculté de Droit (après avoir redoublé sa première année).
Inscrit au barreau du Delaware, il soutient la carrière politique de son frère dont il reprend le siège de sénateur après l’élection de William à la présidence. Après la mort de celui-ci, il mène sa propre campagne face à Joseph Galbrain, ancien vice-président et successeur de son frère à la Maison Blanche. Lorsque Galbrain se désiste à quelques jours du scrutin dans les circonstances que l’on sait (dossier 2), Wally Sheridan devient sans opposition aucune le 44ème président des Etats-Unis, fonction qu’il occupe jusqu’à son décès des suites d’une opération au cerveau.
Son épouse et lui eurent deux fils, Peter et Dustin, actuellement âgés de 10 et 8 ans.
D’un abord généralement ouvert et souriant à l’image de son frère, Wally aurait été en réalité d’un caractère infiniment plus tortueux que son modèle. D’après les informations que nous avons recueillies auprès de ses compagnons d’adolescence et de ses anciens confrères du barreau, il aurait profondément souffert de l’ombre que lui faisait William sur qui se concentrait tous les espoirs et les ambitions du clan Sheridan. On le disait facilement impulsif et colérique en privé, pouvant parfois atteindre des états proches de la névrose maniaco-dépressive.
Ce qui paraît assuré, en revanche, c’est que, contrairement à son frère, Wally Sheridan aurait eu de nombreuses liaisons féminines, avant et après le mariage, tant avec les jeunes femmes de son personnel, qu’avec des actrices en vue.
On cite entre autres les noms de Julia Roberts, Geena Davis, Sharon Stone et Birgit Nielsen. Mais, chose curieuse dans notre Amérique puritaine et bien pensante, ces écarts extra-conjugaux n’ont jamais handicapé sa carrière politique.
Tout le monde a gardé en mémoire son prétendu enlèvement par le général Ben Carrington (dossier 3) et le « procès » télévisé qui lui a été fait dans une base militaire désaffectée du Nevada, sous l’inculpation d’être l’instigateur de l’assassinat de son frère.
Notre opinion sur la réalité de cette accusation est très claire, en dépit de la version officielle présentant ce « jugement » comme une farce de mauvais goût montée de toutes pièces par un général devenu fou au moment même où le « vrai » Wally Sheridan se faisait opérer d’une tumeur au cerveau à l’Hôpital Universitaire de Washington, opération qui lui coûta la vie.
Mais nous n’avons malheureusement pas d’autres preuves que notre intime conviction.

L'individu a été aperçu dans les albums suivants :

xiii-mystery-tome-1-mangouste
calvin-wax-10-mini
xiii-mystery-tome-4-colonel-amos
XIII Mystery tome 5
XIIINEW_05_HiResFiles
XIIINEW_08_HiResFiles
XIIINEW_12_HiResFiles